En août dans les salles

 
 Après un mois de juillet dominé par la Corée du Sud, c'est à son ennemi héréditaire, le Japon, d'être mis à l'honneur durant ce mois d'août :

3 août – L'Évaporation de l'homme (人間蒸発 - Ningen Johatsu) de Shōhei Imamura

L'évaporation de l'homme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 17 août – En suivant ces soldats qui ne sont pas revenus : la Thaïlande, Matsu la Brute revient dans son pays natal ainsi que Karayuki-san, ces dames qui vont au loin de Shōhei Imamura, trois documentaires tournés pour la télévision par le cinéaste à l'époque où les échecs commerciaux (!) de Profonds désirs des dieux et de L'Histoire du Japon d'après-guerre racontée par une hôtesse de bar l'avaient contraint à quitter la Nikkatsu.

 24 août – One Piece - Strong World (ストロングワールド) de Munehisa Sakai : le dixième long-métrage tiré du manga éponyme et qui se distingue par le fait d'avoir été supervisé par le créateur de la série, Eiichirō Oda.

One Piece - Strong World